SV Diag, le service de diagnostic « Esprit Planteur » en pleine activité!

SV Diag est la plateforme de détection des parasites et pathogènes à la disposition de la filière lorsque des problèmes techniques apparaissent dans les parcelles.

SV Diag est le fruit de l’expertise de SESVanderHave. C’est un service unique sur le marché, il témoigne de l’implication de SESVanderHave auprès des planteurs.

Cette année, la betterave a été la cible d’attaques précoces et intense de pucerons face auxquelles nous sommes désormais peu armés. Dans ces situations, chacun interroge la Recherche pour apporter de nouveaux remèdes. Telle est la vocation de SESVanderHave qui travaille d’arrache-pied pour apporter au plut tôt à la filière des solutions génétiques. Ce travail passe par une meilleure connaissance des ennemis et le SV Diag contribue à cette recherche d’informations en collectant des données sur les types de virus rencontrés en Europe notamment.

« Nous avons lancé SV Diag il y a 7 ans maintenant et la demande croissante pour ce service a coïncidé avec le déménagement de nos laboratoires dans le tout nouveau centre de recherches SESVanderHave (SVIC) », explique Yann GALEIN, phytopathologiste en charge du service chez SESVanderHave.

« Il y a un avantage mutuel pour les betteraviers et le sélectionneur SESVanderHave. Une meilleure connaissance des ravageurs et des maladies permet d’anticiper les menaces futures, c’est pourquoi nous les surveillons de près dans tous les pays où la betterave sucrière est cultivée. Le SV Diag fournit à SESVanderHave une ressource inégalée pour surveiller l’étendue, la gravité et la propagation des ravageurs et des maladies dans le monde. En tant que sélectionneurs, nous devons anticiper ce dont vous aurez besoin dans 5 ou 10 ans »

Comment çà marche?

Lorsque nous recevons des échantillons, nous les classons en fonction des symptômes. Si nous soupçonnons la présence d’agents pathogènes, nous utilisons un microscope et des boîtes de Pétri pour déterminer le type de champignon et le lien avec les symptômes trouvés dans un champ. Un rapport est produit pour chaque test. Nous travaillons sur les nématodes à kyste de la betterave, la rhizomanie (détermination de la tétrade du virus et sa concentration), la jaunisse avec la détermination du type de virus,….

Nous restons prudents dans nos conclusions car il s’agit généralement d’un petit échantillon, et nous ne faisons pas de recommandation. C’est le rôle du technicien et du betteravier de définir les prochaines actions. 

Pour faire appel à ce service, il vous suffit de contacter votre distributeur de semences, l’ITB ou François SUIVENG au 03.21.24.84.27 ou françois.suiveng@sesvanderhave.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.