Avec SESVanderHave, gagnez un séjour à Dublin!

Découvrez nos recommandations sur le choix des variétés pour vos semis de betteraves 2023 et participez à notre jeu concours, avec la mise en jeu d’un voyage pour deux personnes à Dublin à réaliser quand vous le souhaitez ou l’un des 10 casques JBL mis en jeu.

Pour jouer, c’est simple: 4 questions sont à compléter ci: https://www.sv-online.fr/dublin2023/

Semis Betteraves 2023

Jaunisse virale: la sélection confirme ses objectifs!

Chez SESVanderHave, la sélection variétale contre la jaunisse virale suit une belle trajectoire, conforme à nos objectifs initiaux :
1 – Proposer des variétés à haut potentiel de productivité.
2 – Sélectionner des solutions pérennes contre les principaux virus responsables de la jaunisse virale (en particulier le BYV).
3 – Proposer une gamme couvrant l’ensemble des segments du marché français : Rhizomanie, Forte Pression Rhizomanie, Nématodes, Rhizoctone brun, maladies du feuillage.
Les données de 2022 issues de notre programme SESVanderHave et des travaux collectifs au sein du projet Flavie nous permettent désormais de planifier l’arrivée de ces solutions :
– Dès 2024, une première génération de variétés permettra de réduire significativement l’impact de la jaunisse virale sur le rendement.
– Dès 2026, une deuxième vague de variétés sera développée, caractérisée par un niveau de résistance à la jaunisse virale renforcée.
Feuilletez dès à présent notre catalogue variétal, pour identifier les variétés adaptées à votre exploitation pour la prochaine campagne et n’hésitez pas à nous solliciter en cas de besoin.

La quête de la résilience, les variétés de betterave sucrière à l’épreuve du temps.

Hendrik TSCHOEP

Interview de Hendrik TSCHOEP, Directeur de la recherche SESVanderHave.

L’agriculture mondiale est aujourd’hui confrontée à d’importants nouveaux défis. Les besoins alimentaires sont en augmentation dans un monde où les terres, l’énergie et l’eau sont sous contraintes. Le changement climatique, la limitation des produits de protection des plantes et les freins à l’utilisation de nouvelles techniques de sélection rendent l’équation plus complexe encore. Les projets “Farm to Fork” de l’Union Européenne et “Farm Bill” aux États-Unis intègrent bien cette indispensable conciliation de la durabilité de l’agriculture avec l’impérative fourniture alimentaire.

Quels sont les objectifs de SESVanderHave concernant la transition agro-écologique ?
Pour contribuer à cette transition agro-écologique, SESVanderHave intègre ces objectifs dans sa stratégie de R&D pour concevoir et fournir de nouvelles variétés de betterave sucrière. Nous investissons continuellement pour maintenir notre capacité de R&D et nous assurer qu’elle est en phase avec cette transition. Technologies de sélection de pointe, analyses de données massives, bio-informatique, technologies de télédétection et le traditionnel travail sur le terrain sont nos outils essentiels et complémentaires. Notre principal objectif est de développer de nouvelles variétés de betterave sucrière plus productives présentant une résistance accrue aux ravageurs et aux maladies et une empreinte environnementale plus faible. La prochaine génération de variétés de betterave sucrière devra également être plus robuste, adaptée à de multiples stress environnementaux tels que la sécheresse, tout en nécessitant moins d’intrants tels que l’azote. Notre département R&D joue un rôle crucial dans la fourniture des variétés et solutions innovantes, robustes et résilientes.

Comment faire face au changement climatique ?

La pénurie d’eau pourrait devenir l’un des problèmes majeurs de l’agriculture. Le changement climatique entraîne des conditions météorologiques plus extrêmes, avec des périodes de chaleur et de sécheresse plus intenses et plus longues, ce qui impacte les rendements et la sécurité alimentaire au niveau mondial. L’imprévisibilité des événements climatiques et leur fréquence accrue rendent impérative la sélection de variétés capables de faire face à ces changements. Il est essentiel de permettre aux agriculteurs de choisir des variétés capables de tolérer le manque d’eau.

Nos betteraves sucrières présentent déjà partiellement cette caractéristique.

Comment répondre au défi des jaunisses virales ?

Jaunisse betterave

Depuis l’interdiction des néonicotinoïdes, les jaunisses virales sont un défi majeur dans le Nord-Ouest de l’Europe. Sélectionner des variétés tolérantes et/ou résistantes à la jaunisse est un défi de taille car la maladie comprend au moins quatre virus (BYV, BMYV, BChV et BMtV) et au moins 2 vecteurs aériens. Les résistances à ces virus doivent être combinées pour fournir une solution durable. Au cours de la dernière décennie, SESVanderHave a anticipé la menace et relancé la sélection avant même qu’une interdiction des NNI ne soit envisagée. Nos investissements dans la recherche sur les virus et leurs vecteurs, dans une série de méthodologies (outils de détection, plateformes de phénotypage, capacités de production de virus…) associés à plusieurs collaborations universitaires) sont les pré-requis pour relever le défi. Nous l’avons fait. Nous avons testé le comportement de plusieurs milliers de génétiques au champ et en serre. Plusieurs sources de tolérance et résistance ont été clairement identifiées, elles sont désormais intégrées dans nos programmes de sélection commerciale. Nous devrions être en mesure de livrer nos premières variétés tolérantes à la jaunisse en 2024. Nous préconisons de les associer à d’autres mesures de lutte pour prolonger leur durabilité afin de créer une solution intégrée contre la jaunisse (le triptyque Génétique – Agronomie – Protection des Cultures).

Et concernant les nématodes à kystes ?

Nématode à kystes

Outre la sécheresse et la jaunisse, SESVanderHave continue de travailler notamment sur les nématodes à kystes de la betterave. De réels progrès en termes de productivité sont constatés depuis quelques années au sein de notre génétique, que nous pouvons désormais associer à d’autres critères comme la tolérance à la cercosporiose, à la sécheresse ou encore la Forte Pression Rhizomanie.

SESVanderHave, grâce à ses investissements en recherche, est aujourd’hui incontournable sur ce segment.

Quelle est votre conclusion ?
La betterave et sa filière font face à bon nombre de contraintes qui interagissent mais nous pouvons sélectionner avec une approche systémique et plus résiliente. Il n’existe pas de solution unique à une menace qui est, par essence, multiple. Les agriculteurs, instituts et l’industrie doivent promouvoir une approche intégrée qui exploite la génétique (variétés plus résistantes), la gestion des cultures et la prochaine génération de produits phytosanitaires. Aujourd’hui, nos réseaux d’essais variétaux se concentrent sur l’évaluation du rendement et des caractéristiques de certains parasites et maladies dans des environnements hautement contrôlés et optimisés. Nous travaillons en étroite collaboration avec les sucreries et les instituts pour qu’ils adoptent une vision globale, qu’ils surveillent les nouvelles menaces et qu’ils travaillent avec nous à l’élaboration de solutions intégrées alliant durabilité, résilience et, surtout, rentabilité pour tous. Ce faisant, nous garantirons une culture robuste à faible niveau d’intrants, ce qui est devenu une nécessité dans ce contexte nouveau.

De nombreux défis attendent la culture de la betterave sucrière et SESVanderHave possède les outils, la créativité et surtout les équipes pour en relever beaucoup.

Expérimentation Jaunisse 2022

Dans une moindre mesure que 2020, l’année 2022 est synonyme de forte pression pucerons. Arrivés précocement et de manière importante, cette réalité ne fait qu’accélérer le besoin pour la profession de concevoir des solutions alternatives aux néonicotinoïdes.

Du côté de la génétique, SESVanderHave est pleinement mobilisé sur le sujet. De nombreux essais sont mis en place dans différents champs en Europe avec inoculation artificielle et en serre sous forme de bioessais. Chaque année d’expérimentation apporte son lot d’informations techniques et renforce l’idée que nous devrions être en mesure de développer nos premières variétés tolérantes dès 2024. Ces variétés devront dans un premier temps être associées à d’autres leviers. Les variétés à haut rendement avec un niveau de tolérance plus élevé seront développées dans une deuxième phase.

Thierry Agriculteur d’Aujourd’hui s’est rendu sur notre plateforme de Dompierre (80) pour assister à l’inoculation artificielle des pucerons sur ces essais.
A retrouver en vidéo ici (à partir de 7’50)

Coralie GOURDEL succède à Anny-Claude PEIRENBOOM au service commercial de SESVanderHave.

Après de nombreuses années à l’Administration des Ventes chez SES puis chez SESVanderHave, Anny Claude PEIRENBOOM va prendre sa retraite au début du mois de Juillet 2022.

C’est Coralie GOURDEL, arrivée en Décembre 2021 qui lui succèdera. Elle est joignable au 03.21.24.84.24 ou par mail à coralie.gourdel@sesvanderhave.com

Toute l’équipe SESVanderHave souhaite à Anny-Claude une retraite heureuse et à Coralie une longue carrière chez SESVanderHave.

SVPRO | Bilan et analyse du questionnaire printemps 2022

SV PRO est un réseau de planteurs qui évaluent le comportement des différentes variétés SESVanderHave. Ce service est un des piliers de notre offre Esprit Planteur.

Ce premier questionnaire évalue le comportement des variétés SESVanderHave sur les critères de levée et de population finale. En répondant, les planteurs s’assurent un meilleur suivi de leurs variétés. Positives ou négatives, les observations permettent à SESVanderHave d’accompagner ses clients avec une meilleure réactivité et toutes les remarques négatives entraînent une prise de contact par nos équipes afin d’établir ensemble le rôle de la variété dans l’insatisfaction constatée. Cette année, en moyenne 7% des questionnaires ont généré une prise de contact sur la levée.

Ce sont principalement des remarques sur les difficultés de levée liées aux conditions climatiques, sans lien avec la variété, qui ont donné lieu à des échanges avec nos équipes.

93% des planteurs satisfaits des levées des variétés SESVanderHave !

Les commerciaux SESVanderHave répondent aux questions des planteurs posées lors du questionnaire SV PRO Printemps 2022:

Maxence BECUE

Avec les conditions sèches cette année, fallait-il semer plus profond?

Maxence BECUE: Généralement, on préconise des profondeurs de semis comprises entre 2 et 2,5cm. Cette profondeur de semis a deux intérêts:

  • Trouver de l’humidité nécessaire à la germination
  • Se prémunir contre l’attaque des mulots.

En terre battante, il est préférable de semer à 2 cm afin de limiter le risque de battance qui pourrait entraîner une asphyxie ou un dépérissement du germe avant sa sortie de terre. En terre plus argileuse, moins sujette à la battance, il sera possible de descendre à 2,5 cm de profondeur. Evidemment, avant de semer, il est important d’être attentif à la météo qui va suivre le semis. Toutefois, même si une période de sec est annoncée, il ne faudra pas dépasser 3 cm de profondeur.

François Xavier LECLERCQ

Avec une dose NNI en traitement de semences réduite à 75%, mes parcelles
sont-elles suffisamment protégées ?

François-Xavier LECLERCQ : Dans le cadre du plan de prévention 2021/2023 la filière betteravière française s’est effectivement engagée à diminuer de 25 % les dosages en néonicotinoïdes des enrobages de semence. Les doses utilisées en 2022 sont donc :
Thiaméthoxam : 45 grammes, au lieu de 60 grammes, pour 100 000 graines pour le Cruiser SB ® .
Imidaclopride : 67,5 grammes, au lieu de 90 grammes, pour 100 000 graines pour le Gaucho ® .
Les travaux menés par l’ITB démontrent que la protection reste assurée entre 60 et 70 jours après le semis. Ce qui permet, dans la plupart des cas, d’atteindre le stade de la couverture des rangs où la betterave n’est plus sensible

Xavier DEFFONTAINES

Quelle est la population minimum pour déclencher un resemis?

Xavier DEFFONTAINES: Compter 5 à 10 zones repérées de 12 rangs x 10 m. Renouveler les comptages toutes les 48 heures à 3 reprises.

Un resemis est économiquement nécessaire quand la population est inférieure à 40.000 betteraves par hectare.

  • Soit pour un écartement à 45 cm: 18 betteraves/ 10 m linéaires
  • Et pour un écartement à 50 cm: 20 betteraves / 10 m linéaires.


Evidemment, la date de resemis jouera un rôle dans la prise de décision. C’est une décision toujours difficile à prendre. Le resemis a un coût (semence, travail du sol, temps passé, etc,…) Plus on avance en saison et plus le risque de sécheresse est élevé. C’est une contrainte qu’il faut intégrer dans la décision.

En fin de semis, il me reste des graines, est-il possible de les conserver?

François SUIVENG: Oui il est tout à fait possible de conserver ses graines d’une année sur l’autre. Il faut néanmoins prendre certaines précautions:

  • Vider le semoir rapidement après le semis (pour éviter l’humidité)
  • Mettre les semences restantes et/ou les unités dans un sac plastique hermétique et les conserver dans un endroit frais et sec.
  • Conserver l’étiquette de référence de la variété avec le numéro de lot et la coller sur le sac.

Il n’est pas recommandé de garder les graines plus de 18 mois. Si vous avez un doute sur la qualité germinative de vos graines, il est toujours possible de faire un test de germination (vous pouvez, via le responsable de secteur de votre usine, nous faire parvenir les graines). L’année prochaine, il faudra veiller à ce que le traitement de semence soit conforme à la législation. Des sacs de conservation de semences sont disponibles sur simple demande à contact.france@sesvanderhave.com

Marché 2022: SESVanderHave toujours leader sur le marché de la rhizomanie

SESVanderHave est leader sur le marché de la rhizomanie notamment avec les excellentes performances de Totem et Mobidick, qui, avec leur positionnement productivité, richesse et leur bon comportement face aux maladies foliaires ont été plébiscitées dans les choix de semis 2022. Il faut également noter le très bon lancement de nos nouveautés Caméléon et Hirondelle. Du côté des nématodes, Camélia confirme en termes de ventes pour la troisième année et Pivoine pour sa première année de commercialisation fait une entrée remarquée par de très belles performances. A noter également, notre présence sur la marché des variétés Forte Pression Rhizomanie avec une gamme complète composée de Jocko, Castor ainsi que la nouveauté Aigle.

SESVanderHave participe au projet « Sense of Field »

En 2016, SESVanderHave et Vito ont commencé à collaborer sur plusieurs projets de phénotypage par drone pour la surveillance des maladies, dont le projet BEETPHEN. Aujourd’hui, ils se lancent dans un nouveau projet collaboratif appelé « Sense of Field »

SESVanderHave, VITO et Biometris (spin-off de l’Université de Wageningen) ont lancé un projet collaboratif appelé “Sense of Field” soutenu par VLAIO (Vlaams Agentschap Innoveren & Ondernemen).
Le projet Sense of Field vise à combiner des données obtenues à partir de stations météorologiques, de capteurs de sol et d’imagerie drones dans des modèles de sélection génomique. L’objectif est d’augmenter la productivité et l’adaptabilité environnementale des futures variétés SESVanderHave.
Cette approche de sélection prédictive basée sur les données fournira les informations nécessaires pour faire face aux défis liés au changement climatique au cours des prochaines décennies.

Participez au premier questionnaire SVPRO

SVPRO, le réseau Esprit Planteur de SESVanderHave

SVPRO est un réseau de planteurs, qui évaluent le comportement des différentes variétés SESVanderHave. Ce service est une priorité absolue pour l’entreprise. En participant aux différents questionnaires de suivi des variétés dans leur phase de végétation, les planteurs s’assurent une meilleure conduite de leur culture. Positives ou négatives, ces observations permettent à SESVanderHave de coller à la réalité du terrain et surtout d’accompagner ses clients avec une meilleure réactivité.

Le nombre fait la force: SVPRO est un panel qui a généré l’an dernier 4500 retours d’expérience, soit plus de 20 % des betteraviers Français. Alors n’hésitez plus et participez au premier questionnaire de l’année 2022!

Dédié à la levée de vos betteraves, ce questionnaire à remplir en moins de cinq minutes, nous permettra d’évaluer les performances de nos variétés et d’intervenir rapidement en cas de demande particulière. Pour participer, c’est facile, cliquez ici

Les commerciaux de votre secteur sont à votre disposition pour toute demande d’informations.