Production de semences de betteraves sucrières bio: retour d’expérience

Les surfaces de cultures de betterave sucrière biologique se développent en Europe et en France. SESVanderHave travaille sur le sujet et depuis quelques années des parcelles de production sont conduites de manière biologique.

Nous avons découvert les atouts et les contraintes de ce type de production. En bio, il y a très peu de possibilités d’intervenir quand les bioagresseurs sont présents. Il faut donc être beaucoup plus proactif comparé aux méthodes conventionnelles. Le désherbage est un réel challenge : les interventions doivent être précoces et mécanisées au maximum même si le recours au travail manuel a été nécessaire cette année. En ce qui concerne les bioagresseurs, notre stratégie est de les éviter au maximum en ayant le moins de stress possible. Toutefois, les produits à base de cuivre et de souffre sont utilisés. Ce sont les insectes qui sont le plus

difficile à contrôler, notamment le charançon (Lixus). Il existe quelques insecticides autorisés en bio mais qui sont malheureusement peu sélectifs. D’une manière générale, le mode de production de semences biologiques nous rend plus dépendant des conditions climatiques se traduisant par une volatilité des rendements beaucoup plus importante qu’en production conventionnelle.

Les multiplicateurs avec qui nous travaillons sont certifiés bio. La certification de nos différentes usines qui vont réceptionner et travailler ces semences est également nécessaire. Le travail que nous avions engagé il y a plusieurs années avec la certification ESTA va contribuer à la mise en place rapide des certifications nécessaires pour la production de semences biologiques. En France, SESVanderHave est contrôlé par Ecocert, organisme international de contrôle et de certification de l’agriculture et de l’alimentation biologique.

En 2020, les variétés SESVanderHave utilisées en culture biologique sont Auckland, Libellule, Eucalyptus et Myrtille pour leur caractère tolérance à la cercosporiose et couverture du sol.

En ce qui concerne la production, il y aura sans aucun doute des expériences positives qui pourront bénéficier également aux producteurs conventionnels. La production de sucre de betterave bio n’en est qu’à ses débuts, c’est un marché nouveau. SESVanderHave est réellement en phase d’apprentissage afin d’appréhender au mieux un éventuel futur développement de cette production. C’est pourquoi la dérogation permettant l’usage de semences non traitées pour la culture biologique est essentielle le temps que les sociétés semencières s’adaptent à ce nouveau mode de production.

Plus d’informations sur le sujet: https://www.lebetteravier.fr/2020/07/20/tereos-et-cristal-union-accelerent-dans-le-bio/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.